top of page

CHOISIR LA BONNE TAILLE DE SOUTIEN-GORGE ET AJUSTER SON PATRON DE LINGERIE

LE GUIDE PRATIQUE POUR PRENDRE SES MESURES ET CHOISIR LA BONNE TAILLE DU PATRON


Patron de lingerie : un soutien-gorge avec armatures

Prendre ses mesures correctement* :

  • TOUR DE POITRINE. Le ruban métre est parallèle au sol, on passe par la pointe des seins, et sur le bas des omoplates.

  • TOUR DE DESSOUS DE POITRINE. Le ruban métre est parallèle au sol, il passe autour du buste sous la poitrine et est assez serré.

  • HAUTEUR DU DESSOUS DE POITRINE. Il s'agit du dessous du sein, sa partie inférieure entre le têton et le le pli sous-mammaire**. En cas d'asymétrie mesurez le plus grand sein. A quoi sert cette mesure quand nous vons le choix des tailles du patron ? Mesurez votre patron en patrant du milieu du sein pour eviter qu'il soit trop petit pour vous (image 2) !

patron de soutien-gorge choisir la taille
Prendre des bonnes mesures 1

*Prenez les mesures en soutien-gorge souple sans rembourrage.

**Pour les poitrines très souples et tombantes, inclinez-vous légèrement vers l'avant pour mesurer vraiment toute la hauter jusqu'à pli.

Prendre de bonnes mesures 2

Comment calculer sa taille :


  • Trouvez la différence entre le tour de poitrine et tour de dessous de poitrine en cm.

  • Trouvez la valeur la plus proche dans le tableau :

choisir la bonne taille de soutien-gorge

Correspondance des tailles de commerce :


Vous avez sûrement remarqué que plusieurs tailles peuvent vous convenir chez la même marque de lingerie prêt-à-porter. Dans la grille des tailles standard, on propose des associations standartisées de la taille du bonnet et celui du dessous de poitrine.


Dans cette optique, la taille 95B aura un plus profond bonnet par rapport à la 90B, mais l'armature du soutien-gorge a la même largeur pour les deux.


Si vous prenez donc la taille plus grande (en chiffre), pensez à choisir le plus petit bonnet.

Voici un petit tableau de ces tailles correspondantes :

correspondance des tailles soutien-gorge


Et vous, où êtes-vous dans tout ça ?

Ces informations vous aideront de bien choisir votre taille du patron ou réussir un achat du soutien-gorge confortable.

Mais pour confectionner la lingerie qui vous convient vraiment, je vous conseille de toujours bien analyser votre morphologie et adapter le patron à votre corps.


Voici mes observations et solutions pratiques trouvées après avoir réalisé des stages lingerie pour une bonne centaine des personnes :

  • Votre dos est-il beaucoup moins large que le devant du buste ? Dans ce cas, décalez les coutures latérales vers le dos sur votre patron. Pensez à élargir le côté extérieur de votre bonnet.

  • La poitrine tombante ? S'il s'agit de la dentelle souple et fine, augementez la hauteur des bonnets pour avoir un modèle plus couvrante.

  • Les bretelles tombent toujours de vos épaules ? Recentrez un peu plus les bretelles sur la bande du dos.

  • Les seins bien écartés ? Vous pouvez chévaucher vos bonnets au milieu pour rapprocher un peu les seins.

  • Vous avez des petits bourrelets sur le ventre ? Évitez la bande de dessous trop large : elle va s'enrouler chaque fois que vous vous asseyez.

  • Un sein plus grand que l'autre ? Choisissez votre taille du bonnet toujours en fonction des mesures du plus grand sein. Si l'écart est important et si vous travaillez avec une matière stretch, coupez le plus petit bonnet sans marge de couture du milieu du bonnet (attention, gardes les autres marges !)


CHOISIR VOS ARMATURES


Nous abordons un sujet très technique et complexe. Je vais vous proposer quelques astuces pour vous aider à trouver vos repères pour le travail autonome. Vous trouverez pas mal de bons patrons des SG aux armatures chez les créateurs des patrons, à vous les adapter à vos mesures !


Si vous réalisez un soutien-gorge avec les armatures, les deux étapes de préparation de votre projet sont indispensables afin d'avoir le résultat confortable et portable :

  1. Choisir les armatures qui conviennent à votre poitrine

  2. Coudre une toile en tissu rigide pour confirmer votre choix des armatures et de la taille du patron

 

Choisir les bonnes armatures


L'armature a la bonne taille pour vous et conient à votre morphologie, si :

  • Vous ne la sentez pas, elle ne vous gêne pas ;

  • Vous n'avez pas de trace rouge sur la peau après avoir porté le SG ;

  • Elle entoure votre sein sans trop dépasser ou l'écraser (selon la morphologie, on ne peut pas toujours voir où commence le sein, mais ça se sent toujours au toucher. Palpez vos côtes pour trouver le côté extérier du sein. C'est à cet endroit où doit se trouver la baleine du soutien-gorge ;

  • Elle passe sous le sein dans le pli sous-mammaire ;

  • Si vous avez déjà un SG avec les armatures qui vous conviennent, il y a un petit test à faire. Baissez les bretelles et détachez l'agraffe du dos : si c'est vraiment votre taille, votre soutien-gorde ne doit pas bouger, les bonnets resteront à leur place. Mesurez cette armature pour avoir deux valeurs qui vous aideront d'acheter la même :




Réaliser une toile : comment évaluer le résultat ?


Vous avez choisi vos baleines. Maintenant, il vous faut adapter votre patron à cette paire des baleines :

  • Mesurez la longueur de la baleine.

  • Mesurez le tour du bonnet là où on va monter la baleine (sans marges de couture bien évidemment). La bonne longueur doit être égale à :

Longueur de baleine + 2,5 cm (nécessaires pour l'aisance et durée de vie de votre cousette)

Les mesures ne correpondent pas ?

Situation A. Une baleine trop longue (les 2,5cm pris en compte) :

  • si 0,5-1 cm d'écart : rajouter ce qui manque sur le côté extérieur du bonnet

  • si plus de 1 cm d'écart : diviser la différence par 3 et rajouter 1/3 sur le côte intérieur et 2/3 sur le côté extérieur

Situation B. Une baleine trop courte (les 2,5cm pris en compte) :

  • si 0,5-1 cm d'écart : réduire la hauteur du bonnet sur le côté extérieur

  • si entre 1 et 2 cm d'écart : diviser la différence par 2 et réduire de 1/2 sur le côte intérieur et 1/2 sur le côté extérieur

  • plus de 2 cm d'écart : vous pouvez utiliser la technique de réduction de la hauteur du bonnet, mais il y a le risque que vos armatures ne sont pas adaptées à ce modèle du SG, et vous risquez obtenir une pièce très échancrée/petite.


J'espère que cet article vous sera utile dans la confection de votre lingerie ! Vous pouvez poser les questions en commenteire.

Bonne couture,

Anna


Comments


bottom of page